2002-2003/ débats sur la guerre en Irak

A.JUPPE ( UMP )

2° séance du 8 octobre 2002

Face au désordre du monde, la cohésion de la communauté internationale est plus que jamais nécessaire. Le retour à la stragégie du chacun pour soi ruinerait les patients efforts de nos démocraties pour souder les nations pacifiques contre la folie guerrière des régimes d’oppression. Aucune puissance au monde, fût-elle dominante, n’a jamais pu régler durablement, seule et par la force, les conflits qui la menacent et qui troublent l’harmonie internationale.
Il n’y a de victorieuses que les coalitions de démocraties, fortes de leur bon droit et du soutien des nations. L’histoire, ancienne ou récente, le prouve abondamment
.
[…]
Nous n’avons pas envie, nous, Français, de partir en croisade contre l’axe du mal, ni de nous engager dans ce qu’on appelle, paraît-il, dans certains cercles américains, « le processus de destruction créatrice » au Proche et au Moyen-Orient.
Le monde est compliqué, la ligne de partage entre le bien et le mal parfois fluctue au gré de la perception des intérêts nationaux, y compris pétroliers, de tel ou tel pays.
Loin de moi la tentation, bien sûr, de tomber dans le relativisme absolu : il y a bien des comportements inacceptables, et ce que j’ai dit, en commençant, sur l’Irak est sans ambiguïté.
Mais gardons-nous d’un messianisme de la bonne conscience qui voudrait imposer la démocratie par la guerre dans une région où les changements sont évidemment nécessaires mais où ils ne naîtront que d’un travail de fond, progressif et maîtrisé. Oui, nous devons dire à nos amis américains : attention à l’enlisement, attention aux réactions en chaîne dans « l’Orient compliqué »
!

[…]

    Je terminerai d’un mot sur les enjeux mondiaux de la crise irakienne et pour cela, je me référerai à ce que nous avons entendu un peu partout au lendemain de la tragédie du 11 septembre 2001, notamment dans ces débats télévisés qui rassemblaient des experts en géostratégie soudain apparus sur nos petits écrans : « le monde a changé, rien ne sera plus jamais comme avant ».
Il m’arrive parfois de me demander ce qui a réellement changé. La psychologie des démocraties occidentales à coup sûr ; la prise de conscience de la menace terroriste et notre détermination à la combattre, évidemment ; la situation à Kaboul aussi, le renversement du régime taliban et l’émergence progressive de la démocratie à laquelle la France apporte son concours. Mais pour le reste, il y a encore beaucoup à faire, et presque tout reste à faire pour démanteler les réseaux terroristes
.

 

F. BAYROU ( UDF )

2° séance du 8 octobre 2002

Les démocraties devraient être, à jamais, vaccinées contre le virus de l’indifférence négligente. (Applaudissements sur les bancs de l’UMP et quelques bancs de l’UDF. ) Si, dans les années 30, elles étaient intervenues contre Hitler quand il était encore temps, elles auraient évité à l’humanité une guerre mondiale, des millions de morts, la Shoah et la page la plus effroyable de son histoire. Nous n’aurons plus jamais droit à l’indifférence. Le droit d’ingérence découle des leçons de l’histoire. (Applaudissements sur les bancs de l’UMP. )

P.ALBERTINI (UDF)

1° séance du 26 février 2003

 Les risques d’une action militaire intempestive sont considérables. Sur le peuple irakien d’abord, qui a déjà payé un lourd tribut. Sur l’opinion publique arabe ensuite, dont les tendances intégristes pourraient redoubler de vigueur. Sur l’espoir, enfin, d’un règlement équitable et durable entre Israël et les Palestiniens. Certains analystes américains prônent même le démantèlement de l’Irak et une recomposition géopolitique de cette région. Si l’on en juge par les dégâts qu’engendrent souvent de tels calculs sans adhésion des peuples concernés, l’expérience internationale devrait inciter certains proches de l’administration américaine à une élémentaire prudence.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s