2002 : le « 21 avril »

Deuxième station  :
où les députés sont tentés de faire comme s’il ne s’était rien passé … et s’enferment dans la politique politicienne

 « — Moins d’un Français sur cinq a voté pour votre politique en 2002. (Exclamations à droite.)
— Et pour la vôtre ?
— Je ne le conteste pas. Je sais lire les chiffres.
— Il faut savoir les analyser aussi !.
— Vous, vous avez été éliminés au premier tour !
— Pour nous, c’est encore moins, mais pour vous, c’est moins d’un sur cinq. »

« Par rapport au premier tour de l’élection présidentielle de 1995, les candidats de la gauche plurielle ont perdu 1,5 million de voix, alors que ceux de la droite parlementaire en ont perdu, eux, 4 millions. »

«  — Encore un peu et nous allons refaire les élections présidentielles et législatives !
— Quelle déculottée !
— Après l’élection présidentielle sont intervenues les élections législatives, au cours desquelles les candidats ont pris des engagements devant nos concitoyens. […]
— Oui ! ils sont arrivés montés  sur le porte-bagages du Président de la République en se gardant bien d’indiquer pour quoi ils voulaient se faire élire !.
[…]
— Je veux bien que les gens n’aient pas voulu de nous et que nous n’ayons été élus que par une sorte de génération spontanée, de désir de renouvellement.
Mais il est une certitude : ils ne voulaient plus de vous !
De grâce, ne refaisons donc pas les élections ! »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s