Pourquoi un site entièrement consacré aux débats de l’Assemblée nationale ?

Un site exclusivement consacré aux débats de l’Assemblée ? Quelle idée ! … Autant dire que c’est une idée … de l’Ancien monde ! Et cela d’autant plus que les débats de référence ne sont pas ceux d’aujourd’hui !

Qu’à cela ne tienne, le pari a été tenu. Dix années durant : de 2009 à 2019. D’abord sur lemonde.fr  puis sur mediapart.fr.
Lemonde.fr 
a décidé de supprimer les blogs d’abonnés et cela fait plusieurs années que je n’approvisionne plus le blog mediapart.fr.

J’ai donc décidé d’ouvrir ce site pour garder une mémoire de ce travail ( et des temps où – comme l’indique le sous-titre – « débattre voulait ENCORE dire quelque chose » )

Le lecteur y trouvera  deux séries de textes :

  • des chroniques de débats à l’Assemblée nationale (principalement – mais pas exclusivement – des débats des années 2002-2003)
  • des analyses prenant appui sur une étude systématiques des débats des années 2002 et 2003

Ces analyses sont regroupées autour de quatre thèmes :

  • le fonctionnement de ce que j’appelle le « groupe-Assemblée »
    (je considère au départ  l’Assemblée est un groupe comme les autres, un groupe d’individus faits de « chair et d’os » … et je cherche à comprendre en quoi ce groupe diffère des autres et donc à quoi il sert.)
  • l’imaginaire des députés
    (on peut rêver d’un député « rationnel » traitant de façon « rationnelle » des problèmes « rationnels » … mais ce n’est pas ce que montrent les débats – ceux de l’époque, car, depuis, les débats sont menés à toute vitesse et les compte-rendus ressemblent à du carpaccio ; la dimension symbolique est omniprésente dans les débats  et ce que j’appelle « le livre d’images des  députés » est tout aussi révélateur que les arides débats sur les amendements)
  • la question du vote et de la démocratie telle que la posent les députés
    (que disent les députés d’eux-mêmes, de leur mission, des citoyens qui les ont élus ? en quoi le débat d’Assemblée est-il un lieu/un temps incontournable(s) pour faire de l’UN, pour faire exister la nation ?)
  • la fabrique de la loi 
    (qu’il est long et tortueux – un député parle même de « chemin de croix de la démocratie » !-  le chemin qui mène de la demande du citoyen à la mise en FORME  de la loi ! mais c’est ce chemin qui va donner FORCE à la loi … et faire  que, peu ou prou, nous obéissons à cette loi que nous savons imparfaite.

L’ensemble de ces analyses a donné lieu (en 2016) à la publication d’un livre LE PARLOIR DE LA NATION (éditions Publibook) – lequel livre est passé inaperçu tant il est à contre courant de ce qui se dit sur l’Assemblée, sur  le rôle des députés et sur (le déclin ? l’inutilité ? la nocivité ?) de la démocratie représentative.
à défaut de l’acheter (!) le lecteur pourra avoir un aperçu assez complet des thématiques développées dans ce livre dans la rubrique  ERRANCES (extraits du Parloir de la nation)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s