À propos

Rien ne me prédisposait à m’intéresser aux débats de l’Assemblée nationale. Au départ, j’étais plutôt sur une ligne « élections, piège à cons ». Mais, l’occasion m’ayant été donné de me plonger dans les débats de 1981-1986 – plus précisément les débats relatifs à l’agriculture et à la ruralité – j’ai été surpris de l’intérêt dramaturgique de certains débats. J’ai découvert également à quel point ces débats du passé pouvaient éclairer les débats du présent … ce qui peut s’avérer utile en ces temps où la modernité tient lieu de fétiche et de sésame.