majorité contre opposition : jeux de rôles ( débat sur les retraites/2003 )

 [JEU DE RÔLE  5] :
ne pouvant faire passer ses amendements, l’opposition
multiplie les questions
et accuse la majorité de ne pas y répondre;

la majorité soutient que c’est  l’opposition qui  n’écoute pas les réponses .

 13 juin :
« – Député 1 de l’opposition.   Nous prendrons le temps qu’il faudra, mais nous persisterons à vous demander des réponses précises sur les questions que nous vous posons. […]
– Le ministre.  J’ai d’ailleurs du mal à retenir toutes les questions que vous posez. […]  Ne laissez pas l’opinion publique croire que vous le faites uniquement pour obtenir des réponses car ce n’est pas exact. [Applaudissements sur les bancs de la majorité.]
[…]
– Député 1 de la  majorité. Nous avons bien noté que, quelles que soient nos réponses à vos questions, elles seront toujours considérées comme mauvaises.
– Député 2 de l’opposition.  Ce n’est pas qu’elles soient mauvaises, c’est qu’elles n’existent pas !
– Député 1  de la  majorité. C’est de la phobie obsessionnelle, croyez-en le point de vue d’un professionnel. Or la phobie obsessionnelle finit toujours par devenir chronique ! [Applaudissements sur les bancs de la majorité. – Protestations sur les bancs de l’opposition.]
– Député  3  de l’opposition.  Vous êtes sourds !
– Député  3  de la  majorité.  Et vous, impuissants ! »

A bon entendeur salut !