Le « talk about « (ou « chant des territoires ») : un classique des débats de l’Assemblée nationale

des moyens de transport

 [le député de la  7 ème  circonscription  du Calvados.] :
   « Il faut encore compter une heure et demie en train entre Caen et Le Havre, deux heures entre Caen et Rouen ! [Pourtant] le réseau de villes Caen-Le Havre-Rouen compte près d’un million d’habitants. »

[le député de la  5 ème  circonscription  du Morbihan . ] :
« Nous nous battons depuis plus de dix ans pour la mise en œuvre du TGV Bretagne-Pays de Loire et pour que Brest et Quimper soient à trois heures de Paris et des interconnexions ferroviaires européennes. »

[le député de la  2 ème  circonscription  de Gironde.] :
« L’Aquitaine, nous le répétons depuis longtemps, a pris vingt ans de retard [en matière d’infrastructures], et ce retard s’est accru. […]
    Bordeaux est aujourd’hui célèbre pour ses bouchons (Sourires) : le bouchon ferroviaire, tout d’abord, et le bouchon routier et autoroutier. […]
    Notre  priorité, c’est  le TGV Paris-Bordeaux-Madrid. »

[le député de la   1ère  circonscription  de Haute-Garonne . ] :
« C’est maintenant qu’il faut prendre la décision qui engagera l’avenir de Toulouse et de sa région. Le TGV Grand Sud doit être réalisé dans les meilleurs délais et relié au TGV Sud-Est pour former le tronçon Méditerranée-Atlantique qui desservira le Languedoc-Roussillon, puis l’Espagne. »

[le député de la  3 ème  circonscription  des Alpes-Maritimes. ] :
« L’aéroport de Nice est le deuxième de France, avec près de 10 millions de passagers. […] L’arrivée du TGV à Nice permettrait de faire de l’aéroport de Nice une plaque tournante à forte valeur ajoutée.

[le député de la  2 ème  circonscription  de l’Allier.] :
« Il faut encore améliorer la desserte ferroviaire sur l’ensemble du parcours Paris-Clermont. Elle est, tant pour le trafic passager que pour le fret, une pénétrante vers le centre de la France. »

[la députée de la   2ème  circonscription  du Doubs. ] :
    « Le TGV Rhin-Rhône, vous le savez, est un élément majeur, structurant, du réseau ferroviaire européen.
     […]
    C’est une organisation du territoire entre des éléments de vie et de développement économique essentiels que sont le Nord et le Sud de l’Europe, l’Allemagne, la Suisse et l’ensemble de la France. »

[le député de la  6 ème  circonscription  du Haut-Rhin.] :
« Sur l’axe Mulhouse-col du Bussang, la vallée de la Thur reste bloquée, asphyxiée quatre heures par jour par des bouchons impressionnants et des chapelets de semi-remorques. Le projet de tram-train de Mulhouse pourrait apporter un remède, une part de solution. »

[le député de la  6 ème  circonscription  de l’Oise.] :
« Le canal Seine-Nord […]  permettra le désengorgement du réseau routier très encombré de la région parisienne jusqu’au Nord. »

[le  député de la   7ème  circonscription  des Yvelines.] :
« Pour se rendre à Versailles, par exemple, quand on habite Conflans-Saint-Honorine – à quinze kilomètres de distance, pas plus -, il faut transiter par Paris. A quand une grande ceinture ? »

[le député de la   2ème  circonscription  du Loiret . ] :
« Je pensais que nous étions chargés, dans cet hémicycle, de débattre de l’intérêt général et j’ai eu le sentiment que nous étions davantage dans un supermarché où chacun venait faire ses courses !
     Sacrifierai-je à la tendance en vous disant – ou en ne vous disant pas, monsieur le ministre – que je parle aussi au nom de [ ….] »
[le député de … : « etc.» ….]