Le « talk about « (ou « chant des territoires ») : un classique des débats de l’Assemblée nationale

des catastrophes naturelles

 

 [lors d’un débat sur les risques technologiques]

[le député de la   2ème  circonscription  des  Hautes-Alpes. ] :
     « Ce plaidoyer est celui d’un maire qui a subi, en douze ans, six catastrophes naturelles reconnues par arrêtés, toutes liées à des laves torrentielles. »

[le député de la   4ème  circonscription  des Pyrénées-Atlantiques.] :
    « J’ai vécu pour ma part, dans ma circonscription, le tremblement de terre d’Arette, l’un des plus forts enregistrés au cours du siècle dernier en France ; j’ai connu une avalanche qui a emporté une partie de ma famille ; j’ai connu trois crues dites  « centennales »  en dix ans dans le gave qui passe devant chez nous ; j’ai connu des tempêtes très importantes… »


[le député de la  2
ème  circonscription  du Gard.] :
    « En tant qu’élu d’une terre camarguaise située entre Rhône et Vidourle, j’ai hélas ! pu me rendre compte en direct des ravages provoqués par les inondations qui se sont abattues sur le Gard en septembre et décembre derniers, sans oublier ceux dont a souffert Nîmes il y a quelques années. »

[le député de la   1
ère  circonscription  de  la Somme. ] :
    « J’en arrive au sujet qui nous réunit cet après-midi, les pieds dans l’eau.
(Sourires.) Député d’un département, la Somme, qui a été très durement frappé par les inondations d’avril 2001, je connais malheureusement trop bien les conséquences humaines désastreuses des inondations sur les populations touchées. »

[le député de la   6
ème  circonscription  de la Somme. ] :
     « Le département de la Somme a été victime d’inondations  à deux reprises  en 2001. Les premières, qui ont duré plus de deux mois, ont été provoquées par la montée des nappes phréatiques, puis, au mois de juillet, un orage extrêmement violent, du type de ceux qu’a subis le sud de la France, a encore provoqué des dégâts importants
[…]
Et nous craignons malheureusement de nouveaux dégâts dans l’hiver qui arrive. » 

[le député de la   6
ème  circonscription  de l’Oise. ] :
    « J’évoquerai en quelques mots le cas de la rivière Oise.  Nous avons connu en dix ans quatre crues centennales : en 1993, en 1995, en 2001 et en 2003. Chaque fois, entre quatre cents et trois mille familles ont été sinistrées. »

[le député de … : « etc.» ….]