Le « talk about « (ou « chant des territoires ») : un classique des débats de l’Assemblée nationale

des emplois et des délocalisations

 

 [le député de la  1ère  circonscription  de l’Ariège . ] :

« À  Auzat, un petit village d’Ariège, de 600 habitants, situé dans un canton de 1800 habitants, Pechiney va supprimer 274 emplois. Si l’on ajoute les 60 personnes employées par les entreprises de main-d’œuvre et les 50 personnes employées par des entreprises d’entretien et qui travaillent en permanence dans l’usine, on arrive à près de 400 emplois.
    Dans une commune de 600 habitants, vous vous rendez compte des conséquences extrêmement graves qu’une telle annonce va avoir : c’est la désertification de toute une vallée.
 »

[le député de la  11 ème  circonscription  de  Seine-Saint-Denis.] :

« Je vous invite à faire un tour de France : nous rencontrerons les travailleurs de Daewoo, de Metaleurop et d’Air Lib, à qui on ne demande même pas de travailler jusqu’à l’âge de soixante ans puisqu’on les  » vire  »  avant.  »

[la   députée de la  3 ème  circonscription  de Seine-Saint Denis.] :  

   «  Que pensent-ils donc de la valeur du travail, les dirigeants de Metaleurop, d’Alstom, de Lu, de Flodor, de Pechiney ? [Exclamations.] Si vous voulez que je vous en jette encore en pâture, je peux continuer, la liste est longue !
[le député de la   1ère  circonscription  de  la Somme. ] :

« J’ai une liste moi aussi !   […]  J’ai 1 200 intérimaires et CDD dans la zone industrielle d’Amiens. J’en ai 200 sur une chaîne de production que Whirlpool veut délocaliser en Slovaquie. »


[le député de la  20
ème  circonscription  du Nord . ] :

« Allez donc discuter avec les 20 000 salariés qui sont menacés par les plans sociaux, avec ceux de Moulinex, qui ne retrouvent pas de travail, ou ceux d’Alcatel, par exemple .»

[le député de la   12ème  circonscription  du Nord.] :

«  Allez dire aux 682 salariés des Dunes qu’il faut réhabiliter le travail : ils ont 200 dossiers d’amiante.
   Allez dire aux salariés de Metaleurop qu’il faut réhabiliter le travail, eux qui se battent comme des chiens pour sauver leur entreprise, et qui ont bouffé – j’emploie ce mot à dessein – de l’amiante et du plomb toute leur vie – toute cette vie qu’ils ont consacrée au travail.
»

[le député de … : « etc.» ….]