» L’Assemblée, c’est comme  » … une immense messagerie

 

 en retour/ le message du député à l’électeur

 Aujourd’hui … … le temps est venu … … en retour … … d’envoyer ….… un «message» … … un «signal» … … au dit «Tiers» …
… pour savoir …… s’il a «compris» cette loi … … s’il s’y «reconnaît»… … s’il l’«accepte» … … s’il est prêt à la … «faire sienne» …

« Cet allégement est aussi un message clair et fort aux entreprises et il nous faudra certainement poursuivre dans cette voie à l’avenir »

« Cette loi est un signal fort est en direction des Français qui ont souffert et souffrent encore d’un sentiment d’abandon de la part des pouvoirs publics face à la lutte contre l’insécurité. »

… Tout se passe comme si …… la loi elle-même … … était … … «message» … …«signal» …

« Adopter cet amendement serait lancer un contre-message qui brouillerait tout. »

 « Le rapporteur.- La commission a accepté cet amendement.
Un député de gauche.- Quelle chance !
Le rapporteur.- Oui, elle l’a accepté parce qu’il constitue un bon signal. »

 « « Si nous voulons que cela change, c’est dans cet hémicycle qu’il faut commencer. Il faut adresser un signal fort ! »

« Refuser de bouger, c’est faire passer le message que ce système, qui est figé depuis des années, n’évoluera jamais. Nous considérons qu’ il faut aujourd’hui envoyer des signes forts à l’opinion en matière de réforme. »

  Pour que le «message» de la loi soit … bien reçu …
… «cinq sur cinq
» …
… par le «Tiers» …

… il faut …

…« faire comprendre» …

« faire comprendre à nos concitoyens combien nous avons tous intérêt, les uns et les autres, à disposer d’une justice efficace, rapide et sereine » 

« faire comprendre à nos jeunes que, s’il existe des règles, ce n’est pas pour les ennuyer ni pour entraver leurs libertés. C’est parce que la vie collective l’exige » 

« faire comprendre aux Français que notre objectif est de répondre au besoin qu’ils ressentent d’un Etat moins centralisé »