la chasse

Le rêve de « CHUTT le HUTTEUX »

 

 le député de la  3ème  circonscription de la Somme :

« J’ai fait un rêve, madame la ministre.
(Sourires sur tous les bancs.) Celui-ci avait commencé comme un cauchemar, dans la brume. Était-ce au petit matin ou le soir, était-ce quand on déhutte ou à l’heure de la passée, était-ce en baie de Somme, en Brenne. […]. en Camargue ou en Médoc, je ne sais plus.
    (Sur plusieurs bancs: « en Brière ! »)

Je voyais des hommes simples, le visage buriné, les mains calleuses, entourés de chiens autour d’un feu. Pour la millième fois, ils racontaient avec colère pour certains, avec tristesse pour d’autres, l’histoire de leur passion : la chasse – la chasse qui a fait l’homme, comme a dit notre collègue tout à l’heure.
 […]
Dans mon cauchemar, je vis se lever l’un d’entre eux et je sus alors que j’étais en baie de Somme parce qu’il s’agissait de Chutt le Hutteux, un gars de Lanchères en baie de Somme Sud. Je le reconnus et me réjouis car je savais que quand Chutt le Hutteux se met à parler, le ciel s’éclaircit
.
(Rires sur de nombreux bancs.)

Et mon cauchemar s’est progressivement transformé en rêve. Chutt le Hutteux est un cleftier comme on dit chez nous. Le jour, il fait des clés à l’atelier et, la nuit, il est en baie ou au marais. Chutt le Hutteux, c’est un malin. Il a compris que le Hâble d’Ault était à tout le monde et qu’il fallait que tous, chasseurs et non-chasseurs, puissent en profiter.

Chutt le Hutteux, c’est un Picard prudent. Il a compris que si on tuait tous les  « oignes » – c’est ainsi que nous appelons les canards siffleurs -, ses fils ne pourraient plus chasser. […]

lire l’intégrale de l’intervention :
http://www.assemblee-nationale.fr/12/cri/2002-2003/20030204.asp#PG1
[rechercher : « La parole est à M. Jérôme Bignon. »