Les images du « groupe-Assemblée »

Assemblée et/ou séminaire

Certes …
… puisque « nous sommes « Ici »  ”à l’Assemblée “ » 
… puisque « 
Ici est le peuple souverain » …
…. puisque « 
c’est  Ici  le temple de la loi »  …
… puisque « Ici , c’est un lieu de laïcité ! » …

… l’hémicycle ne saurait, en aucun cas,  être assimilé …
… à l’une de ces écoles un peu particulières où l’on regroupe – pour assurer leur formation – les futurs prêtres de l’ Église catholique … je veux parler des « séminaires » …

« – Député 1.  Monsieur le ministre, vous avez parlé de contrition. Eh bien, si j’étais prêtre, je ne pourrais vous donner l’absolution avant que vous n’ayez fait une confession.
« –
Député 2.  On n’est pas au séminaire ! »

«  On n’est pas au séminaire  » ? …
… mais où trouve-t-on  ces « novices » … volontiers « prosélytes » … en tout cas, « ayant la foi chevillée au corps » … une « foi à soulever les montagnes » … ?

«  On n’est pas au séminaire  » ? …
… mais alors quel est donc ce lieu où l’on célèbre …
… « baptême » (« L’essentiel n’est pas de trouver un nom de baptême … ») …
… « vêpres » («  C’est l’heure des vêpres ! ») …
… « messe » (« Et la messe sera dite ! ») …
… « chemin de croix » ( « Pour certains, c’est plutôt le chemin de croix, qui mène au Golgotha !») …

… « requiem » (« Cet article sonne comme un requiem pour nos retraites ! ») …
… « Nativité » (« Sonnez hautbois, résonnez musettes, elle est née, la divine constitution !»). … ?

«  On n’est pas au séminaire  » ? …
… mais alors quel est donc ce lieu où  des « enfants de chœur »
… disent leur « credo » …
… célèbrent leur « profession de foi » …
… récitent leur « catéchisme » …
… entonnent des « litanies » …
… entreprennent « 
devant l’autel de [la] loi, une génuflexion un peu rapide » …
«  On n’est pas au séminaire  » ? …
… mais alors quel est donc ce lieu où l’on « écoute religieusement » celui qui parle de …
… de « Caïn et Abel » (« Vous m’avez à l’oeil, mais je vous ai aussi à l’oeil ! / Sourires. ») …
… du « Concile de Trente » (« 
C’était un très grand concile ! ») …
de « Saint-François d’Assise » (lequel « commença dans le dévergondage pour finir dans la sainteté »)
….
… de l’« Immaculée conception » (« Qu’est-ce que ce dogme qui ne repose sur aucune réalité ? /  C’est le propre de tous les dogmes. Pensez à l’Immaculée conception ! (Sourires.) »
… des « voies du Seigneur » qui, comme chacun sait, « sont impénétrables » …
… de la « maison du Père » (« J’ai cru comprendre qu’ il y avait plusieurs demeures dans la maison du Père ! ») …

«  On n’est pas au séminaire  » ? …
… mais quel est donc ce lieu où l’on parle abondamment  (« Vous avez parlé de contrition. Eh bien, si j’étais prêtre … ») …

… de « contrition » … d’« absolution » …de « confession » …

… et de tout ce qui vient avant …
… la « tentation »  (« Monsieur B., ne cédez pas à toutes les tentations ! / Sourires »)
… la « faute » …  le « péché » … (
« Cherchez dans votre mémoire et confessez tous vos péchés ! »  / « Vous savez que si certains péchés sont véniels, d’autres sont mortels. » / mais … «A tout pécheur miséricorde ! ” / Sourires. »)

… sans parler de ce qui vient après …
… car le compte de tout cela devra être fait … au jour du « Jugement dernier » ( « Je ne voudrais pas être à votre place le jour du ” Jugement dernier “» !)

… et, en ce jour, – dans l’imaginaire des députés, ce jour n’est pas si éloigné que cela, car il se renouvelle tous les cinq ans ! – les députés seront répartis en plusieurs groupes …
… ceux qui iront en  « enfer » …  qui, comme chacun le sait, est « souvent pavé de bonnes intentions (évangéliques). » …
… d’autres en un « purgatoire » … qui, vraisemblablement se situe du côté de l’opposition  (Le Premier ministre n’a-t-il pas déclaré – hors Assemblée – :  « La France n’est encore, dans son chemin du paradis, qu’au purgatoire puisqu’il reste des socialistes ! ») . …
… les heureux élus se retrouvant en « paradis » … c’est-à-dire « Ici », « dans cette Assemblée » (« Un vrai bonheur !»  dira ironiquement l’un d’eux à l’un de ses collègues – de la majorité – qui avait osé faire part à ladite Assemblée d’un point de vue contraire à la ligne officielle) …
… le mieux étant tout de même de s’y retrouver dans la majorité  … l’opposition devant se contenter de brèves intrusions au paradis du consensus.

« – Député 1 [majorité].Comme c’est un amendement de la commission,  je veux aussi figurer comme cosignataire !
 – Le président. Vous signerez tous, et, si on oublie quelqu’un, on procèdera à la correction. (Rires.)
Député 2 [majorité]. Et nous irons tous au paradis ! (Sourires.)»

«  On n’est pas au séminaire  » ? …
… mais qu’est-ce que çà serait si on y était ! …