00_ la « furtive embellie » ? (résumé)

06_feux les offices fonciers

1. brève histoire d’un renoncement

2. une affaire de commission cantonale qui devient un « casus belli » … entre le ministre et sa majorité
!

À défaut d’offices fonciers – et en l’absence d’une nouvelle « étape » clairement identifiable, les députés socialistes vont chercher à étendre le champ d’application de ce que l’on appelle le « contrôle des structures ».
Cela donne à nouveau lieu à un débat un peu surréaliste – il y aura même un conflit entre le ministre et sa majorité – au cours duquel droiet, gauche, ministre s’opposent … à propos de commissions cantonales qui existent déjà !
et dans lequel chacun est bien conscient que là  n’est pas l’objet  principal  du  litige  entre le ministre  et  sa  majorité ;

où il apparaît que ce qui est en débat, c’est la possibilité de sauvegarder – au moins au niveau du symbole (comme cela avait été le cas pour le « quantum ») – quelque chose qui ressemble aux offices fonciers.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s