retraites 2003 : Martine BILLARD (au jour le jour)

j16 ( 30 juin ) les nouvelles règles de la cessation progressive d’activité : « une régression »

Je ne sais si elle eut la chance de participer à ces joutes nocturnes …
La dernière trace que j’ai trouvée de sa présence dans l’hémicycle remonte au milieu de l’après-midi quand elle défend un amendement de suppression de l’article relatif à la cessation progressive d’activité.

« Comme mes collègues communistes, je trouve que cet article est plus une régression qu’une amélioration par rapport à la situation actuelle, c’est le moins que l’on puisse dire.
De plus, il ne paraît pas compatible avec les objectifs que le Gouvernement se fixe.
En effet, imposer vingt-cinq ans de service public, cela signifie que toutes celles et ceux qui ont eu une carrière dans un autre régime et qui ont rejoint la fonction publique tardivement ne pourront pas bénéficier de cette cessation progressive d’activité. Or, il m’avait semblé que le Gouvernement souhaitait prendre en compte la multiplicité des parcours, aujourd’hui de plus en plus fréquente chez les salariés. Avec l’imposition de trente-trois annuités de cotisation et de vingt-cinq ans de service public, cet objectif ne sera pas atteint.

De plus, cet article impose trente-trois années de cotisations ou de retenues au titre des différents régimes, ce qui risque, une fois de plus, d’écarter les femmes qui se seront arrêtées pour élever leurs enfants et rempliront la condition nécessaire en termes de durée d’assurance, mais pas en termes de cotisations.
Si l’on veut prendre en compte la pénibilité, ce qui est d’autant plus important que l’on veut reculer l’âge de départ en retraite, il faut permettre aux salariés d’avoir accès réellement à une retraite progressive digne de ce nom. En effet, de nombreuses tâches peuvent être supportables à temps partiel, mais ne plus l’être du tout à temps plein. Dans ce dernier cas de figure, elles peuvent être à l’origine d’arrêts maladie, tout simplement parce que ce n’est pas tenable physiquement ou en raison du stress et des difficultés qu’elles engendrent. Voilà pourquoi je propose de supprimer [ cet ] article ».

j17 ( 1 juillet )_néant