Laïcité et école

Alain Madelin UMP Ille-et-Vilaine

Il est légitime de bannir le voile islamique de l’école lorsque celui-ci sert d’étendard politique à ceux qui cherchent à dessiner un espace où les lois de l’Islam remplaceraient celles de la République.
Il est légitime encore de ne pas accepter dans l’enceinte de l’école, où se forgent les consciences, le voile de la contrainte, celui qu’il faut porter pour être respectée dans son quartier, celui qui enferme et qui renvoie à une conception de la femme qui n’est pas conforme à nos valeurs.
 […]
[ Mais] la laïcité jusqu’à présent est la laïcité des enseignants et de l’enseignement, non la laïcité des élèves. C’est un devoir de neutralité pour les enseignants. C’est aussi une mission, selon l’inspiration de Jules Ferry, celle de parler hardiment pour faire partager les valeurs universelles, les valeurs de la République.
Le devoir des enseignants laïques d’hier, à une époque où l’Eglise contestait et les droits de l’homme et la liberté de pensée, était d’ouvrir l’esprit de leurs élèves à ces valeurs universelles. Il ne serait venu alors à l’esprit d’aucun d’exclure les petits catholiques de l’école laïque.

Le pourquoi et le comment de cette série sur la laïcité :
laïcité/ propos de députés ( 2004 ) : le pourquoi et le comment
une vue d’ensemble :
laïcité : paroles échappées du texte ( Assemblée nationale / 2004 )

Lire aussi :
MADELIN 2

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s