laïcité et héritage colonial

Manuel Valls SOC Essonne
____________________________

Trop d’incompréhensions et d’amalgames perdurent. La France n’a toujours pas fait le travail de clarification et de compréhension de son passé colonial.
Comment ne pas comprendre que ce flou perturbe le rapport entre notre pays et les citoyens issus de l’immigration ?

Un regard objectif doit être porté sur cet épisode de notre histoire nationale.
C’est un préalable à l’apaisement du débat et très certainement aussi l’occasion de redéfinir ce que doit être la voie de la France dans le monde.

La sémantique jonglant entre immigrés, intégration, musulmans, Maghrébins, Français issus de l’immigration, au gré des besoins du moment, empêche notre pays de s’accepter tel qu’il est, c’est-à-dire comme une terre d’immigration.
Cela crée des crispations qui se retrouvent dans la politique d’immigration française, complexée, presque honteuse, qui n’ose pas dire que l’immigration est aussi une chance pour la France, ce qui n’est pas contradictoire avec des politiques nationale et européenne de gestion de flux migratoires.

Lire aussi : VALLS 1 / VALLS 2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s