laïcité et Histoire

Jean-Pierre Brard CR Seine-Saint-Denis
____________________________

En 1910, Jean Jaurès déclarait :
« Lorsqu’une nation moderne fonde des écoles populaires, elle n’y peut enseigner que les principes mêmes selon lesquels les grandes sociétés modernes sont constituées. Or, sur quels principes, depuis la Révolution surtout, repose particulièrement la France, dont ce fut le péril, mais dont c’est la grandeur, d’avoir par son esprit logique et intrépide, poussé jusqu’aux conséquences extrêmes, l’idée même de révolution ? L’idée, le principe de vie qui est dans les sociétés modernes, qui se manifeste dans leurs institutions, c’est l’acte de foi dans l’efficacité morale et sociale de la raison, dans la valeur de la personne humaine raisonnable et éducable. C’est ce principe qui se confond avec la laïcité elle-même, c’est ce principe qui se manifeste, qui se traduit dans toutes les institutions du monde moderne ».

Car la laïcité, la laïcisation de l’école, la séparation de l’Eglise et de l’Etat sont bien un trait spécifique de la République française.

Ces batailles ont marqué le début d’un cycle historique pour le mouvement progressiste en France avec la constitution du parti socialiste, qui se divisa en 1920 en parti socialiste et parti communiste, porteur de valeurs fortes et d’une grande espérance, dans la lignée des idéaux de la révolution de 1 789.

En 1946 encore, lors de la discussion du texte de la Constitution de la IVe République, c’est Etienne Fajon, député communiste de la Seine, qui défend l’introduction de la laïcité dans le texte constitutionnel.  […]

Je suis fidèle à cette tradition, mais force est aujourd’hui de constater que le renoncement l’emporte, y compris chez certains de mes amis dont je ne saurais pourtant remettre en cause la sincérité personnelle. C’est un fait symbolique de la fermeture du cycle historique auquel j’ai participé et qui fut ouvert par Jean Jaurès et Jules Guesde. (Exclamations sur plusieurs bancs du groupe de l’Union pour un mouvement populaire.)

Dans un contexte marqué par de fortes manifestations d’intégrisme religieux, ne reculons pas, ne démissionnons pas, ne renonçons pas, ne capitulons pas !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s