laïcité et la question des femmes

Étienne Mourrut UMP Gard
____________________________

Le foulard, brandi comme une bannière, cristallisant les passions, est le symbole du choc des cultures et des systèmes de pensée.

Il faut mettre un terme à la pression de ces intégristes qui, par le biais du foulard, ôtent la liberté à la femme en la murant dans le féodalisme, suppriment l’égalité en plaçant la femme en situation d’infériorité par rapport à l’homme, abolissent la fraternité en enfermant la femme dans l’exclusion.

Il est de notre responsabilité de défendre les femmes françaises de confession musulmane : les positions courageuses que bon nombre d’entre elles ont prises – je pense notamment au témoignage éloquent d’une femme musulmane paru dans la Gazette de Nîmes – démontrent que, si la loi ne peut pas tout résoudre, il est nécessaire, dans ce cas précis, de faire preuve de fermeté, de fixer des règles.

L’islam fondamentaliste est une religion politique ; le Coran est sa loi religieuse, le Coran est sa loi civile, le Coran est sa loi pénale, ne l’oublions pas.
Ce courant politico-religieux, qui n’est pas dans nos traditions, représente une réelle menace pour nos institutions républicaines. L’insidieuse infiltration de principes radicalement opposés aux nôtres rend la loi indispensable, son poids et sa force constituant un rappel solennel au respect du pacte républicain
.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s