laïcité et République

Christiane Taubira App.SOC Guyane
____________________________

Mme Christiane Taubira  Depuis huit mois, donc, nous entendons dire que la République a le dos au mur, que la laïcité est en péril extrême, menacée par des intégristes religieux dissimulés, selon les statistiques du ministère de l’éducation nationale, derrière un millier d’adolescentes.

Oui, le fondamentalisme menace, mais celui de toutes les religions.
Tous les foulards ne sont pas une déclaration de guerre à la République.
Ils peuvent aussi être un défi lancé à l’invisibilité institutionnelle de populations refoulées à la périphérie des villes de France.

Ils sont parfois aussi l’expression d’une identité culturelle réduite à une exhibition de croyances.
Ce rétrécissement progresse au rythme où les pouvoirs publics désertent les territoires de banlieue, abandonnent en friche des territoires de conscience au lieu d’y semer la fraternité et la justice sociale.
Il s’opère aussi à l’allure où se démaille le lien social, où les inégalités corrodent le sentiment d’appartenance à la communauté nationale.
[…]

Oui, la République française est bien laïque.
Elle appartient aux agnostiques, aux athées, aux chrétiens, aux juifs, aux musulmans.
J’ai délibérément choisi l’ordre alphabétique et j’ai feint d’oublier les animistes, mais la liberté de conscience et la liberté de croyance sont des promesses de la République.

Il revient donc à la première collectivité de la République, le Gouvernement, de veiller, par des politiques publiques efficaces de reconquête des territoires de banlieue et des territoires de conscience provisoirement perdus, au respect des promesses de la République. (Applaudissements sur les bancs du groupe socialiste.)

Voir aussi :  Armand Jung SOC Bas-Rhin
 « Faire croire, des trémolos dans la voix, que la République est en danger, que nous serions à la veille de la bataille de Valmy et qu’il faut mobiliser la nation n’est pas adapté à la situation. »

A lire aussi : TAUBIRA 1
quand TAUBIRA faisiat déjà face aux sarcasmes de la droite (2002)
TAUBIRA_« Monsieur le ministre, vous restaurez la lutte des classes ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s