laïcité et République

Jean Leonetti UMP Alpes-Maritimes
____________________________

M. Jean Leonetti. La question est de savoir si cette loi est suffisante pour réaffirmer la laïcité, rétablir la cohésion nationale et revitaliser les valeurs de la République.
Elle ne l’est certainement pas, car aucune loi, si ambitieuse soit-elle, ne peut répondre à cet objectif irréaliste.

Elle constitue cependant à nos yeux un repère et un signal.
Le repère concerne tous les Français, quelle que soit leur origine ou leur religion, qui veulent vivre les valeurs de la République et une communauté de destin. Elle leur montre la voie de la laïcité et le but de la République.
Le signal s’adresse aux extrémistes. Il affirme clairement que la République ne négociera pas ses valeurs, que nous saurons mener ensemble, avec exigence et intransigeance, le combat pour l’humanisme et la tolérance
.

Mais, surtout, cette loi n’est pas suffisante parce qu’on ne peut réaffirmer les valeurs de la République sans rétablir l’égalité des chances. Le Président de la République ne s’y est pas trompé lorsqu’il a demandé que soient réaffirmées l’égalité des chances et la lutte contre les discriminations.
Trop nombreux sont les hommes et les femmes issus de l’immigration qui se sentent profondément français mais ne sont toujours pas considérés comme tels. Ils sont souvent victimes de discriminations à l’embauche ou au logement.
De cette exclusion et de cette frustration naissent la révolte et le repli identitaire. Elles jettent notre jeunesse dans les bras de l’islamisme radical.

Nous avons désormais à faire un choix simple entre l’intégration et l’intégrisme.
Tous les enfants de France doivent retrouver l’égalité des chances pour vivre une fraternité nouvelle. Il faut tourner la page de la politique de l’excuse et de celle du laxisme, qui ne sont que les pendants de l’exclusion et de l’humiliation
.
M. Jacques Desallangre. Il faut rompre avec le libéralisme !

[…]
M. Jean Leonetti. Quelle France voulons-nous bâtir ensemble demain ?
Mme Christine Boutin. C’est bien la question !
M. Jean Leonetti. Voulons-nous favoriser les égoïsmes et les replis en satisfaisant des revendications catégorielles ou voulons-nous redéfinir un avenir collectif ? N
otre monde, nous le savons, est communautaire. Il est en profonde mutation et suscite donc des craintes légitimes.
La France peut générer un espoir pour elle-même, pour ses enfants et pour le monde
. […]

Cette loi est un point de départ pour réaffirmer les valeurs républicaines, la tolérance et l’humanisme que porte la France.
Elle met un coup d’arrêt aux fanatismes et aux communautarismes de tous bords.
La République peut être de retour, si nous la voulons ensemble.
(Applaudissements sur plusieurs bancs du groupe de l’Union pour un mouvement populaire.)

Du même député :
fin de vie ( « loi  LEONETTI  » / 2004 )

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s