00-2_présupposés_les fonctions de l’Assemblée vues par les députés

« l’organisation de la confrontation
entre majorité et opposition »

L’intervention de F.FILLON que j’ai évoqué ci-dessus se termine par la phrase suivante : « Nous avons le devoir de revitaliser les corps intermédiaires, et cela est vrai pour le Parlement comme pour les partenaires sociaux. »

Le Parlement serait-il un « corps intermédiaire » ?

La définition que donne C.LEMORTON [ députée socialiste ] du mot « parlementer » met, certes, en évidence certains points communs entre les deux institutions ( il est question de « pourparlers » , de « négociation », d’« accords » à trouver, de « points de vue » à « accommoder »)
Permettez-moi, chers collègues de la majorité, de vous lire la définition que donne le dictionnaire du mot « parlementer » : verbe du premier groupe, il signifie « entrer en pourparlers, discuter, négocier en vue d’aboutir à un accord avec l’adversaire » ; il signifie aussi « discuter ou s’entretenir longuement avec quelqu’un pour accommoder les points de vue ».

Mais il ne conviendrait pas de pousser plus avant la comparaison.

En effet, le débat d’Assemblée s’organise autour de – à partir de – la reconnaissance d’une « diversité politique de la représentation nationale », laquelle « procède du pluralisme des courants de pensée parcourant notre société, base de toute démocratie » [ J.C.LAGARDE ].

Le débat d’Assemblée se structure autour du face-à-face entre une majorité et une opposition.

« Reconnaître des droits spécifiques à l’opposition, c’est ne plus s’en remettre à la rue ou aux enquêtes d’opinion pour structurer le débat public, mais restaurer, au contraire, le Parlement, le lieu où on parle, comme instance privilégiée du débat politique. » [le même ]

J.M.AYRAULT :
«  Le temps du Parlement [… ] c’est le temps de la confrontation entre une majorité et une opposition qui, par leurs échanges, font vivre la démocratie. […]
C’est le temps des commissions, bien sûr, le temps du débat public dans l’hémicycle, des motions de procédure et de la discussion générale.
Mais c’est surtout le temps du débat d’amendements. Car le débat d’amendements, c’est le moment de l’interpellation directe. I
ci, la confrontation est sans filtre : Gouvernement, commission, majorité, opposition, chacun est placé devant ses contradictions – ou tout au moins devant ses contradicteurs. Sans parlement, la vie politique ne serait qu’une suite de monologues. Où alors aurait lieu la confrontation ? La vie politique ne peut se limiter à un échange de communiqués entre la rue de La Boétie et la rue de Solférino !
(Applaudissements sur les bancs du groupe SRC.) »

Le face-à-face majorité/opposition n’est pas du même ordre que le face-à-face entre partenaires sociaux.

D’un côté la « majorité » qui, « disposant de la confiance de la majorité des électeurs en vertu du nombre et du fait majoritaire » [M.LAFFINEUR ],  « est là pour appliquer le programme que le Président de la République et les députés, élus après lui, ont proposé au pays ». [J.P.SOISSON ]

De l’autre l’« opposition » qui – minoritaire, mais susceptible de devenir plus tard la majorité en vertu de l’alternance – « exerce le rôle de contre-pouvoir » et est « garante du pluralisme » [ N.MAMERE ]

 « La démocratie exige l’équilibre entre les pouvoirs. Cet équilibre réside dans l’organisation de la confrontation entre majorité et opposition. C’est l’intérêt de la démocratie, de son bon fonctionnement dans notre pays. » [J.M.AYRAULT  ]

« Qu’est-ce qu’un Parlement en démocratie sinon une chambre où les voix dissonantes doivent pouvoir porter, en particulier sur les textes essentiels. » [ SANDRIER ]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s