2007_SARKOZY : discours d’Epinal sur les institutions

Final : « Des convictions qui ne sont ni de droite ni de gauche »

Il y a 61 ans, ici même, le Général De Gaulle avait déclaré en conclusion de son discours sur les institutions :  » Ces convictions n’ont pas de parti. Elles ne sont ni de gauche ni de droite. Elles n’ont qu’un seul objet, qui est d’être utiles au pays. Ils le savent bien et elles le savent bien, tous les hommes et toutes les femmes de chez nous dont nous avons eu souvent l’honneur et le réconfort de toucher le cœur et d’atteindre l’esprit en leur demandant de se joindre à nous pour servir la France. « 

C’est une fois encore ce que nous allons essayer de faire. Ce n’est pas à mes yeux seulement une nécessité politique, c’est aussi un devoir moral. Et comme le Général De Gaulle, je veux vous dire ici ce soir à vous tous, Françaises, Français, du fond du cœur :

Vive la République ! Vive la France !