2003_ IVG/ débat sur l' » interruption involontaire de grossesse »

MORALE
Attention, nous aussi, à ne pas nous « prendre les pieds dans le tapis », comme le dit J.M. Le Guen.
En d’autres termes : attention aux mots « porteurs » !
à trop parler d’IVG quand il est question de fin de vie, on ouvre un espace dont d’autres pourront s’emparer, qui, eux, n’hésiteront pas à assimiler avortement et euthanasie,
ce qui revient à mettre sur le même plan
la personne qui, ayant vécu sa vie, lutte pour la finir non pas « en beauté », mais le moins mal possible
et ce « petit d’homme » ( eux, ils disent ce « petit homme » !) …
… ce « petit d’homme » « en espoir » (eux, ils disent que c’est « déjà » un homme !) …
… qu’est le fœtus.
(Disant cela, je pense à ma marraine qui, lorsqu’elle nous annonçait une naissance dans la famille, nous disait : une telle , « elle est en espoir ! »)
Mais, de cela, nous allons, nous aussi, avoir bientôt l’occasion d’en reparler car, en amorce du débat sur la bioéthique qui va commencer le 8 février à l’Assemblée, je m’en vais proposer un nouveau rétro-journal sur les débats de 2003.

On peut lire aussi :

embryon ( faut-il interdire la recherche sur l’embryon humain ? )

Bioéthique :  » bébé de l’espoir « 

RETOUR 
Accueil_PAGES ]

											

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s