Archives du mot-clé nécessité du débat

à propos … de l’obstruction … du rôle de l’opposition … et de la nécessité du débat

On va sans aucun doute beaucoup entendre parler d’obstruction dans les jours qui viennent.

En 2010, dans un billet intitulé 2010_Défense et illustration de l’obstruction , j’écrivais :
«  L’obstruction n’est que l’expression de (la réponse à) la violence qui nous est faite – de par la loi du nombre sur laquelle repose la démocratie sous sa forme actuelle – quand nous sommes obligés d’appliquer – de subir – une loi dont nous n’acceptons ni les fondements ni les modalités … »

Ce texte est plus que jamais d’actualité. On peut le relire. On peut aussi relire (billets de la même veine et datant de la même époque)

2010/du rôle de l’opposition ( exemple du débat sur les retraites de 2003 )

Débattre : à quelles conditions ? ( le contre-exemple du débat sur les retraites / 2010 )

2010/Non, M.ACCOYER, le débat n’est pas » le prix à payer ».

Et pour ceux qui seraient tenté d’oublier que la gauche a aussi été tenté de museler le débat d’Assemblée :

2015/ Le « temps de la loi » … et le « temps du débat » : réponse à C.BARTOLONE

2015/ Nation, intégration, laïcité : contributions aux débats en cours

2015/AYRAULT contre HOLLANDE_ « La bonne loi a besoin de temps.»

Aux lecteurs qui se posent la question « à quoi servent les débats d’Assemblée ?, je conseille l’article plus détaillé
https://retrodebats.blog/plaidoyer-pour-le-debat-dassemblee/
Le mieux étant tout de même de se référer à mon bouquin : LE PARLOIR DE LA NATION. Errances au pays des incertitudes démocratiques  .
Malheureusement, on ne le trouve pas en librairie ; il faut le commander chez l’éditeur
Publibook (version papier 19,95 euros / version numérique 10,49 euros)
On trouvera une présentation des 21 errances (ainsi que des extraits conséquents)  dans https://retrodebats.blog/errances-extraits-du-parloir-de-la-nation/